MotoGP Indianapolis 2012 : les déclarations des pilotes

Écrit par: -

Dani Pedrosa :

“Mes vacances se sont très bien passées, j’ai pu me reposer, passer du temps avec mes amis et reprendre mon entraînement. A cette époque de l’année, il fait normalement très chaud à Indianapolis et la condition physique est toujours un élément clé. J’aime courir sur cette piste et j’y ai eu de bons résultats par le passé. J’attends cette course avec impatience, je veux me battre pour gagner et maintenir la constance que nous avions sur la première partie du Championnat.”

Casey Stoner :

“Après notre victoire à Laguna, nous avons eu un bon break aux Etats-Unis, c’est toujours agréable d’avoir des vacances là-bas et nous avons pu voir quelques amis. Je ne suis pas vraiment fan d’Indy, principalement parce que nous n’allons pas sur la piste historique et que nous courons en fait sur l’infield (la partie intérieure du circuit) et dans la mauvaise direction ! La piste est très plate et aussi très étroite. Il y a quelques virages qui peuvent être funs mais la majorité d’entre eux sont difficiles, étroits et ils ne suivent pas le sens naturel de la piste. Aller sur un circuit qui a autant d’histoire est toujours une bonne chose mais nous n’en profitons pas vraiment. Nous avons eu de bons résultats là-bas, nous avons gagné l’an dernier mais nous devrons attendre de voir comment se comportera notre RC213V là-bas cette année.”

Jorge Lorenzo :

“J’aime beaucoup la piste d’Indy et j’en ai de bons souvenirs, avec mes podiums de 2008 et de 2010 mais surtout avec ma victoire de 2009. L’an dernier, j’avais eu des problèmes de grip en course et j’espère que ça se passera mieux cette fois-ci. J’ai bien profité de la trêve mais j’ai aussi continué à m’entraîner pour être sûr d’être en pleine forme pour ce week-end !”

Ben Spies :

“Je suis ravi de courir à nouveau devant le public américain, j’adore courir aux Etats-Unis, l’accueil qu’on nous réserve est toujours incroyable. Indy est une piste qui me réussit et qui est un peu spéciale pour moi puisque c’est là-bas que j’avais fait mon premier podium en GP. Maintenant j’espère être sur le podium pour la troisième année consécutive !”

Valentino Rossi :

“Ce break a été pour moi l’opportunité de prendre d’importantes décisions pour mon avenir et maintenant je veux me concentrer sur les courses parce que nous voulons progresser et il est important que nous soyons complètement concentrés sur le travail que nous avons à faire en piste. Indianapolis n’est pas un de mes circuits préférés, même si j’ai eu une victoire là-bas. C’est une piste particulière parce qu’elle va dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et les trajectoires sont donc un peu étranges dans certains virages. C’est une piste piège mais nous allons faire de notre mieux.”

Nicky Hayden :

“Laguna était fun mais Indy est le GP où je suis vraiment chez moi, c’est juste à côté de la frontière avec le Kentucky. J’espère me battre pour un bon résultat. A Laguna, nous avons eu plus de problèmes que prévu mais Indy est un circuit plus rapide, avec davantage d’opportunités d’ouvrir les gaz. Ce sera intéressant de piloter les 1000 sur cette piste et les fans américains vont enfin avoir l’occasion de les voir en piste. L’an dernier, les pneus s’étaient beaucoup usés ici et j’espère que le revêtement sera meilleur cette année. J’espère être compétitif dès le vendredi et je serai vraiment déçu si je n’obtiens pas mon meilleur résultat depuis le début de la saison.”

Randy de Puniet :

“Après Laguna Seca, j’ai passé quelques jours au camp d’entraînement de Colin Edwards, au Texas, et nous nous sommes bien amusés. Nous avons roulé en dirt bikes, en motocross, et ensuite j’ai pris quelques jours de repos aux Bahamas avec des amis. Ces vacances ont été l’opportunité de me reposer mais je faisais aussi du sport tous les jours. Maintenant, nous devons nous recentrer sur la course et je suis impatient de remonter sur ma moto. Nous allons continuer avec la même approche et nous espérons avoir un peu plus de chance qu’à Laguna, où je m’étais fait sortir de piste dès le premier virage. Indianapolis ne figure pas parmi mes circuits préférés, c’est une piste piège à cause du revêtement mais notre objectif sera toujours le même, finir en tête des CRT.”

Votez pour cet article: 
Aucun vote. Soyez le premier !