Superbike, Donington 2011: le commentaire de Carlos Checa

Écrit par: -

Checa Donington WSBK 2011

Carlos Checa poursuit un début de saison impressionnant avec une 3ème victoire en 4 courses sur sa Ducati du team Althea. Obtenant la 3ème place du podium en course 1, il consolide son avance au championnat de 19 points.

11ème au terme du 1er tour de la course 1 suite à un mauvais départ, Checa a dû progressivement remonter dans la hiérarchie et dépasser Leon Haslam dans l’épingle de Melbourne de façon autoritaire dans le dernier tour.

“En course 1, j’ai souffert au départ, et n’avais pas le feeling avec le pneu arrière. Du coup, j’ai perdu beaucoup de positions. Mais je dois dire que c’était l’une des courses les plus excitantes de ma carrière, avec tous ces pilotes qui se touchaient, heurtaient…”

“Après les premiers tours, j’ai été en mesure de trouver un bon rythme et de commencer à grimper dans le classement en dépassant les autres pilotes un par un. Cela n’a pas été facile mais j’ai poussé dur.

J’ai réalisé à deux tours de la fin que je pouvais peut-être aller chercher Haslam pour la troisième place. Je suis vraiment content car je ne pensais pas que je pourrais remonter de la 11ème place jusqu’au podium.

Nous avons pris la décision d’utiliser l’option de pneus durs pour la course et même si nous avons souffert au départ, il s’est avéré qu’il s’agissait la bonne décision au final.”

Checa et son team ont ensuite opté pour une solution plus tendre après la pause. Une bonne décision puisqu’elle offrit la victoire en course 2. Carlos Checa remportait sa 8ème victoire en WSBK sur un tracé où il avait eu un grâve accident lors du GP de Grande-Bretagne 1998 (temporairement aveugle suite à une rupture splénique).

“Nous avons opté pour le composant le plus tendre en course 2,” explique Checa. “Nous savions qu’il serait très performant, même si ça le serait moins en fin de course. Je suis resté assez constant mais ai du changer mon style de pilotage en fin de course pour les entretenir.

Ma stratégie était de me retrouver devant, creuser un écart et gérer l’avance, et tout a fonctionné parfaitement. Beaucoup de personnes se souviennent de ce qui m’est arrivé ici il y a plusieurs années. Ce jour-là, j’ai perdu quelque chose ici mais aujourd’hui, je peux dire que je l’ai repris.”

Source : www.worldsbk.com - Photo : www.motoblog.it

Votez pour cet article: 
Aucun vote. Soyez le premier !