Best of 2011, mon rétroviseur : de vives émotions

Écrit par: -

Best of 2011, mon rétroviseur

Poursuivons le tour d’horizon 2011 de la Rédaction entamé par le Top 3 de mes Essais.

Je retiens évidemment une saison de Vitesse marquée par la disparition brutale de Marco Simoncelli. C’est le sport mécanique en général qui fût en émoi. C’est pourquoi cette photo (n°1) particulière de ‘Super Sic’ à Imola (sa pige en Mondial Superbike 2009) s’est naturellement imposée dans mon rétroviseur.

Le monde des Grand-Prix a heureusement vu l’éclosion exceptionnelle d’un pilote Français, Johann Zarco (photo n°2). Sa détermination à vaincre Nico Terol pour obtenir une 1ère victoire qui lui échappait depuis le début de la saison en 125 cm3 fût de toute beauté chaque week-end.

A mi-saison, chaque week-end en Moto2 était une autre source intarissable de suspense pour suivre et décrire le duel fratricide qui opposait Stefan Bradl à Marc Marquez (photo n°3). Guerre psychologique et passes d’armes spectaculaires transpiraient dans toutes les feuilles de résultats.

Best of 2011, mon rétroviseur
Best of 2011, mon rétroviseurBest of 2011, mon rétroviseurBest of 2011, mon rétroviseurBest of 2011, mon rétroviseurBest of 2011, mon rétroviseurBest of 2011, mon rétroviseurBest of 2011, mon rétroviseurBest of 2011, mon rétroviseur

Best of 2011, mon rétroviseur

Il n’y a pas grand-chose à dire de plus que tout ce qui a été dit sur la saison catastrophique de Valentino Rossi chez Ducati (photo n°4). Voir l’immense pilote Italien perdre l’avant à tout moment ou tourner en qualif parfois moins vite que ses rivaux en course était presque de l’ordre de l’improbable. Tout comme l’impressionnante domination de Carlos Checa en Mondial Superbike (photo n°5).

Certes, après le retrait de l’usine de Bologne fin 2010, on imaginait le pilote Espagnol poursuivre sa courbe ascendante au sein du team privé Althea et jouait le titre avec une forte concurrence chez Aprilia (Biaggi), Yamaha (Mélandri), BMW (Haslam) Honda (Rea) et quelques autres pilotes prétendants à prendre au sérieux. Il n’en fût rien. Au sommet de son art, ‘El Toro’ écrasa toutes les rébellions avec Classe.

Côté produits, l‘électricité gagne du terrain (je plaisante…). Les photos ’volées’ de la Ducati 1199 Panigale fût la source d’un énorme intérêt technique et de beaucoup d’émotion lors de sa 1ère apparition en photos et vidéos.

Son moteur était à lui seul un coup de tonnerre, la suite de la fiche technique déclenchait un quasi-tremblement de terre informatique. C’est peu de le dire que nous sommes impatient de passer de la science-fiction au réel avec cette machine à rêver (photo n°6).

Du rêve à la réalité aussi avec le retour de la mythique marque Norton et une Commando 961 enfin homologuée en France (photo n°7). C’est tout ce que l’on peut espérer pour cette très intéressante Superbob de Thiery Henriette qui avait bien gardé le secret.

Cette inattendue Boxer-Bike était la belle surprise de Paris. Enfin, du rêve au cauchemar avec une pluie de mesures de répressions souvent plus inadaptées les unes que les autres qui déclencha une mobilisation massive des motards (photo n°9) et une grande confusion des autorités gouvernantes.

Votez pour cet article: 
Aucun vote. Soyez le premier !  
 
 

© 2004-2014 Blogo.it, certains droits réservés sous licence Creative Commons.
Pour informations publicitaires et projets spéciaux sur Blogo contactez l'équipe commerciale dePopulis International Ltd.

Blogo è un supplément du magazine Blogo.it enregistré auprès du Tribunal de Milan n. 487/06, P. IVA 04699900967.